Séminaire virtuel 2021

Séminaire virtuel

Valorisation des projets 2021 & « Démarches participatives : la place des bénéficiaires »

30 juin 2021

Dans la continuité du séminaire du 8 juillet 2020, l’édition 2021 vise à créer un espace de partage des connaissances, de rencontre et d’échanges entre chercheurs de la communauté scientifique RISP et acteurs de terrain impliqués dans des projets de recherche, articuler en deux temps spécifiques : l’un portant sur la valorisation des nouveaux projets sélectionnés dans l’AAP RISP 2021 ; et un second temps de discussion autour de la thématique des « Démarches participatives : la place des bénéficiaires » dans la RISP ;

L’une des spécificités intrinsèques de la Recherche Interventionnelle en Santé des Populations (RISP) est de développer des approches partenariales entre différents acteurs : chercheurs, décideurs, intervenants, usagers, bénéficiaires des interventions.

La littérature scientifique sur la RISP et son évolution, fait également état de cette spécificité dont la nécessité fait consensus parmi les promoteurs de la RISP. Deux principales collaborations sont alors identifiées : tout d’abord la collaboration chercheurs-décideurs. Elle est la plus visible et décrite ; elle vise notamment à améliorer les interventions fondées sur les données probantes. Puis une seconde collaboration moins développée dans la littérature scientifique mais aux enjeux tout aussi importants : la collaboration chercheurs-bénéficiaires.

Cette seconde collaboration s’articule très étroitement aux objectifs de démocratie sanitaire, de recherche communautaire, ou d’empowerment. Elle répond également à une volonté croissante des bénéficiaires/patients à vouloir être davantage associés à la mise en œuvre des interventions ou décisions avec les professionnels de santé, acteurs de terrain et chercheurs. Cette collaboration questionne enfin la mutation de l’expertise dans les interventions en santé publique et son pluralisme, ainsi que ses limites en termes de production des connaissances scientifiques.

Introduction et accueil

Accueil des participants et intervention sur l’état des lieux de la recherche en RISP financée par l’INCa depuis 2010.

Présentation des projets sélectionnés dans l’AAP RISP 2021

Jorge MUNOZ, MCF de sociologie, et Olivier CRASSET, ingénieur de recherche – Université de Brest : « Présentation de la recherche interventionnelle sur le suivi postprofessionnel des cancers en Finistère (RISPoP29) »

Andrea TADEO GRANDA, sociologue-chargée d’études et de projet au Giscop 93 – Université Paris Descartes : « PRÉV’CAP’PAIRS – Prévenir les expositions professionnelles des apprentis par une recherche-interventionnelle basée sur la pair-aidance. »

Gwenn MENVIELLE, directrice de recherche au IPLESP- INSERM, Sorbonne Université : « Intervention pour le retour au Travail Après un CAncer du sein (ITACA) »

Silvia ROSSI, ATER – APEMAC, Univ. de Lorraine : « Améliorer l’expérience du PARcours de soins en CAncérologie : une intervention co-construite par des chercheurs, des patients, des professionnels de santé et des acteurs institutionnels (PARCA2) »

Léo DRUART, kinésithérapeute et enseignant-Université Grenoble Alpes : « Prise de décision partagée sur le parcours de soin et les TAC : une étude pilote (Éthique et TAC) »

Linda CAMBON, professeur titulaire de la chaire prévention Spf-Isped, et Elodie RICHARD, sage-femme, épidémiologiste – Université de Bordeaux ; Stéphanie VANDENTORREN, médecin épidémiologiste – Santé publique France : « Etude des Conditions d’Efficacité de la Médiation sanitaire afin de favoriser le recours aux Soins de santé primaire auprès des populations éloignées du système de soins (ECEMSo) »

Farida SELMOUNI, scientifique et chercheuse – IARC : « L’aide de l’intelligence artificielle à la prise de décision pour améliorer la participation des femmes au dépistage du cancer du col de l’utérus en Région Occitanie-France »

Nora MOUMJID, MCU HDR, coordinatrice projet, et Clémence BOUFFAY, IDE-Cadre – coordinatrice terrain – Centre Léon Bérard : « Agir avec et pour les proches aidants familiaux des patients atteints de cancer : faisabilité et acceptabilité d’une intervention de prévention personnalisée au sein du parcours proche-aidant »

Estelle GUERDOUX-NINOT, Neuropsycho-Oncologue-INSERM : « COCOON : Implémentation d’un programme de cohérence cardiaque visant àréduire l’anxiété de patients souffrant de carcinose péritonéale avant chirurgie : étude pilote randomisée »

Barbara PISTILLI, oncologue médical et chef du comité pathologie mammaire – Gustave Roussy : « OPERA: Une approche personnalisée par Odyssea »

Session thématique « Démarches participatives : la place des bénéficiaires »

Session introductive

Marie PREAU, professeur – Université Lyon 2 : « Quels sont les enjeux de la mise en œuvre des démarches participatives à communautaires dans le cadre de recherches interventionnelles ? »

Guillemette JACOB, co-fondatrice – Association Seintinelles : « Démarches participatives : Seintinelles »

Jean-Paul GENOLINI, MCF psychologue social – Université de Toulouse : « Le partenariat chercheurs et opérateurs en RISP : étapes et enjeux de la collaboration »

Différentes approches en prévention

Florence COUSSON-GELIE, professeur à l’Université de Montpellier : « SOFTPEERS-faisabilité : un programme de prévention par les pairs des alcoolisations ponctuelles importantes chez les adolescents. Etude pilote expérimentale. »

Marie-Anne DURAND, Aurore LAMOUROUX et Niamh REDMOND – l’Espace Santé, Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille; Comité Départemental d’Education pour la Santé de Vaucluse et de l’université Toulouse 3 : « L’impact d’une formation pour les médecins généralistes et d’une intervention ciblant les usagers afin d’améliorer le dépistage du cancer colorectal dans les zones défavorisées : Une étude multicentrique contrôlée et randomisée en clusters »

Jean-Baptise FASSIER, Médecin du travail du personnel hospitalier, enseignant-chercheur- Université Lyon 1, Hospices civils de Lyon : « FAciliter et Soutenir le retour au TRAvail après un Cancer du Sein »